YOGA ET PHILOSOPHIE

LES 8 PILIERS DU YOGA

Plus qu’une discipline sportive, le yoga relève d’un véritable art de vivre. Découvrez ses 8 piliers pour vous initier à sa philosophie!

lumière filtrant à travers les arbres

Il m’a fallu des années de pratique avant de comprendre que le yoga n’était pas un sport ! Sans doute qu’on ne m’avait jamais expliqué. Sans doute que je n’avais jamais cherché à savoir…C’est seulement quand j’ai été prête à les intégrer dans ma vie que j’ai découvert les « 8 membres du yoga ». Quelle découverte ! Voilà qui a donné une nouvelle profondeur à ma pratique et de nouvelles perspectives à ma vie entière.

Si vous ne connaissez pas encore les 8 membres du yoga, je vous invite à lire cet article comme une introduction, une porte ouverte vers l’immensité des enseignements du yoga.  Si vous les connaissez déjà et souhaitez approfondir votre compréhension, peut-être serez vous intéressés par le stage « Postures et philosophie 1» ou 2 ?

 

Le yoga est une discipline millénaire qui vise la réalisation du soi, l’illumination – un état de conscience dans lequel on expérimente l’unité avec l’ensemble de la création. Rien que ça! Pour avancer sur cette voix, il pose des jalons, propose des exercices concrets et aussi une ligne de conduite à suivre. Alors, pour celui qui choisi de suivre ses enseignements, le yoga ne se cantonne plus à la réalisation de postures acrobatiques sur un tapis de mousse, mais s’étend à tout le champ de la vie quotidienne. Chaque évènement, ressenti ou pensée devient l’occasion de travailler sur soi, de mieux appréhender sa nature profonde.

Alors voilà : d’après les textes anciens, le yoga comporte 8 membres, 8 aspects que l’on peut développer simultanément. Je vais vous les présenter rapidement, avec mes mots et le filtre de mon expérience, juste pour entrouvrir la porte…

Yama : les règles de vie dans la relation aux autres

5 règles à respecter pour développer des relations justes et harmonieuses avec les autres.

Niyama : les règles de vie dans la relation à soi-même

5 règles à respecter vis-à-vis de soi pour évoluer au mieux.

Bientôt un article complet sur Yama et Niyama!

Asana : la pratique des postures

Asana signifie « posture stable et confortable ». La pratique des postures telles qu’elles sont enseignées en cours n’est pas une fin en soi. Le but des postures est à la fois de maintenir le(s) corps en bonne santé, d’appendre à se connaitre en observant ses ressentis et ses limites, et aussi d’atteindre un état de concentration intense. En effet, lorsque l’on se concentre sur la posture, sur l’alignement du corps, sur le souffle…il est difficile de penser à sa liste de courses ! Naturellement, le mental se focalise sur l’instant présent, sur ce qui se passe ici et maintenant dans le corps. Cet apaisement du mental, cette union du corps et de l’esprit dans l’instant présent : c’est l’état recherché par la pratique des asanas.

Pranayama : la pratique d’exercices pour contrôler le souffle

Le prana est l’énergie subtile qui circule dans nos corps et dans tout le vivant en général. Dans le corps physique, sa manifestation la plus évidente est la respiration. C’est pourquoi le travail sur le souffle est utilisé pour chercher à contrôler l’énergie subtile à travers de multiples exercices de respiration. Ces exercices sont très puissants ! Ils permettent de calmer le flux des pensées, d’augmenter la concentration, d’oxygéner le corps physique et aussi, pratiqués régulièrement : d’augmenter le taux vibratoire. Oui, oui !

Pratyàra : l’écoute intérieure ou le retrait des sens

Nos 5 sens sont continuellement stimulés par le monde extérieur, ce qui participe à distraire et éparpiller notre mental. De plus, chaque stimulus demande une grande quantité d’énergie pour être traité et assimilé par notre cerveau. C’est pourquoi le yoga préconise d’aménager des temps  pendant lesquels « suspendre » les sens afin de pouvoir se concentrer sur notre monde intérieur.  Pour ma part, je n’ai encore jamais réussi à effectuer cette suspension…et je ne suis pas certaine de bien comprendre en quoi elle consiste.  Pendant la méditation j’essaie de tourner mes sens vers l’intérieur : regarder les couleurs derrière mes paupières, écouter le bruit des battements de mon cœur, sentir une seule sensation physique à la fois, minimiser l’influence du goût et des odeurs… Voilà qui m’aide déjà à faire le calme.

Dhàranà : pratique de la concentration

La concentration est une étape essentielle dans l’apprentissage de la méditation. De nombreux exercices de yoga existent pour apprendre à développer cette faculté, à commencer par les asanas! Chacun de ces exercices nous entraine à penser à une seule chose à la fois, et à allonger le temps pendant lequel notre mental parvient à rester concentré sur cet unique objet. Au début, il part dans tous les sens et les pensées se bousculent. Mais avec la pratique, le mental devient plus calme et les pensées plus lisibles.

Dhyana : pratique de la méditation

La méditation est centrale dans la pratique du yoga. Elle survient lorsque le mental parvient à se concentrer sur un point unique de manière ininterrompue (à partir de quelques minutes déjà).  Elle offre de nombreux bienfaits qui, selon le degré de pratique, peuvent aller de la simple détente à l’expérience de l’état d’éveil.

Samàdhi : l’état d’unité, d’éveil

« Lorsqu’on atteint l’état de méditation, seule l’essence de l’univers rayonne dans l’esprit. C’est ce qu’on appelle Samadhi. » Yoga Sutras de Patanjali, sutra 3.2

Samadhi, qu’on peut appeler aussi l’état d’éveil ou l’illumination, est le but ultime du yoga. Hum…pas facile à décrire, ni même à appréhender ! Il s’agit d’un état d’être dans lequel la personnalité individuelle s’efface pour laisser place à un sentiment d’unité avec l’ensemble de l’univers, et une compréhension totale de ses lois.  Certains maîtres vivent ou on vécu dans cet état de samàdhi de manière permanente.  Si cela peut sembler inaccessible à la plupart d’entre nous, il est toutefois possible d’expérimenter des éclairs d’illumination, de manière ponctuelle. Aussi courtes soient-elles, ces expériences permettent de porter un autre regard sur l’existence. C’est déjà ça !

Ces 8 aspects du yoga sont comme les piliers de la pratique. On pourrait les comparer aux échelons d’une échelle, nous conduisant peu à peu vers une expérience de plus en plus fine de soi et du monde. Bien sûr, on peut se sentir écrasé.e par tant de règles à respecter. En fait, pour celui ou celle qui veut s’engager sur la voix du yoga, il ne s’agit pas de toutes les respecter à la lettre, mais plutôt d’évoluer à la lumière de leurs enseignements. Viendra un temps où les mettre en pratique deviendra une évidence, un besoin. Alors elles s’intègreront d’elles-mêmes (ou presque) à notre vie. 

Si ce que vous avez entraperçu par l’entrebâillement de la porte vous interpelle et que vous souhaitez poursuivre le voyage, vous pouvez :

Lire le texte Yoga-Sutras, de Patanjali. Je me réfère pour ma part à la version traduite et commentée par Françoise Mazet, aux éditions Albin Michel.

Vous inscrire à un stage de méditation pour débutants ou pour confirmés.

Participer au stage « Postures et philosophie niveau2», ou au niveau 1 si vous êtes débutant.

Retour à l’accueil.